50 ans de vie allonnaise

Citation

allonnes_multi vues 9Depuis plusieurs années, la physionomie d’Allonnes change : les grands ensembles d’habitat social sont réhabilités ou reconfigurés, d’autres sont détruits, de nouveaux quartiers naissent, des zones d’activités sont aménagées et de nouveaux équipements créés.

Mais, même si les projets de rénovation urbaine sont souhaités par tous, Allonnes et ses quartiers ne se transforment pas sans perte.

Ce qui disparaît n’est pas toujours d’ordre matériel : ce peut être l’habitude prise de certains cheminements, des détails du paysage urbain auxquels on a accroché des souvenirs d’enfance, la possibilité de trouver chez les autres habitants du quartier et de la commune quelque chose de soi qui fait qu’on se sent « d’ici », même lorsque l’on vient d’ailleurs… Mille petites ou grandes choses qui constituent la mémoire de notre ville ou de ses habitants, et sans lesquelles il ne saurait y avoir de vie sociale.

C’est la raison pour laquelle, il nous est apparu important d’être attentif à ce que la mémoire se transmette, la mémoire des lieux, comme la mémoire des gens, notamment dans une période d’avenir économique incertain et avec l’accélération des mobilités résidentielles et familiales.

Depuis plusieurs mois, la ville d’Allonnes mène ce travail passionnant, qui coïncide avec les 50 ans de la ville nouvelle, communément appelée Zup, Zone à urbaniser en priorité.

Vous trouverez ici notamment des portraits d’Allonnais ayant connu cette période pionnière, sous forme écrite ou en vidéo. Se déroulent aussi des débats, expositions, concerts pour marquer ce demi-siècle d’histoire, auxquels vous êtes touts chaleureusement invités.